Est-ce que la population augmente ou diminue près des côtes ?

Postée le 19 août 2015 par Josselin | Autre

Cet été, il y avait beaucoup de monde sur la plage. Ce n’est pas le cas dans ma région (Haute Savoie). Je me demandais comment c’était le reste de l’année...

Et bien tu es très observateur car c’est en effet un phénomène que l’on observe de plus en plus dans les zones côtières. En France, entre 1999 et 2009, ce sont plus de 340 000 personnes en plus qui vivent désormais sur les côtes métropolitaines.

C’est en particulier le cas dans les régions ensoleillées : on appelle cela l’héliotropisme (attirance par le Soleil). Si cette tendance est ancienne, elle est accentuée ces dernières années par le vieillissement de la population — les personnes âgées cherchant à résider dans des zones géographiques plus clémentes — et le tourisme de masse. L’héliotropisme peut dans certaines conditions poser de sérieuses modifications de la zone côtière (construction d’infrastructures et de logements par exemple, pollutions dues à la présence nombreuse de touristes sur des zones naturelles fragiles) et provoquer des tensions sociales mais aussi économiques et écologiques (transformation des territoires, des paysages et des écosystèmes).

Source : http://www.onml.fr/onml_f/Soldes-naturels-et-migratoires-dans-les-communes-littorales-metropolitaines-de-1962-a-2009

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Ajouter un commentaire

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.